Compte-rendu du webinaire : L’Union européenne et la transition numérique : quelles conséquences pour les citoyens et les territoires ?

Le mercredi 30 juin 2021, de 18h30 à 20h, la Maison de l’Europe en Mayenne a organisé un webinaire sur le thème de la transition numérique au sein de l’Union européenne, et de ses conséquences sur les citoyen.nes.

Pour apporter leur expertise sur le sujet et dialoguer avec les citoyen.nes, étaient présent.es :

  • Thibaut Kleiner : directeur de la Direction « Stratégie, Politique et Communication » à la DG CONNECT de la Commission européenne.
  • Christophe Grudler : député européen, membre du groupe politique Renew Europe. Membre titulaire de la Commission ITRE – Industrie, recherche et énergie.
  • Richard Chamaret : maire de la commune de Méral, commune bénéficiaire du programme EU4EU. Président du syndicat département Territoire d’énergie Mayenne.
  • Stéphane Arnaud : avocat à la Cour. Membre du réseau Team Europe.
  • Céline Béguin : maître de conférences à la faculté de droit de l’Université du Mans, co-directrice du Master Droit des Assurances, responsable du Certificat Informatique et Internet niveau 2, spécialité Métiers du droit.

Les enjeux du numérique : Comment réguler et accompagner la transition digitale ?

Une introduction de Thibaut Kleiner, membre de la Commission européenne, a d’abord permis de rappeler ce qu’est la transition numérique, d’expliquer l’émergence progressive de la stratégie numérique de l’Union européenne, puis les grandes lignes de la stratégie numérique de la Commission, ainsi que les défis actuels de cette stratégie. L’intervention de Stéphane Arnaud a ensuite permis d’évoquer les références juridiques sur lesquelles s’appuient cette stratégie numérique, et notamment le rôle du Conseil de l’Europe dans l’établissement d’un instrument juridique international contraignant. Christophe Grudler a ensuite évoqué les programmes existant actuellement, ainsi que la DSA et la DMA, à savoir le Digital Services Act et le Digital Market Act, deux nouvelles réglementations ayant pour but de protéger les consommateurs et leurs droits fondamentaux en ligne, et rendre les marchés numériques plus équitables et plus ouverts. Céline Béguin a ensuite approfondi la thématique de l’intelligence artificielle, et de ses conséquences sociales, en prenant différents exemples de situations touchant directement les citoyens (par exemple, la question de l’assurance en cas d’accident avec une voiture à pilotage automatique). Enfin, l’intervention de Richard Chamaret a permis de donner un aperçu des défis à relever en termes de numérique à l’échelle locale, de la manière dont le numérique peut être mis au service des citoyens, ainsi que de donner un retour d’expérience sur la participation au programme Wifi4EU.

Comment l’Union européenne peut-elle développer le numérique dans les territoires ?

Un dialogue entre les participants s’est ensuivi sur la manière dont l’Union européenne peut développer le numérique dans les territoires. La question des réseaux sociaux, et de la manière dont leur contenu peut être régulé, tout en respectant les droits fondamentaux, a notamment été évoquée. La question de la relation entre transition écologique et transition numérique a également été abordée lors de cette dernière partie.