Tour de France & l’action de l’Europe

L’action européenne au fil des étapes du Tour de France

Chaque année, le Tour de France cycliste traverse des régions, des villes et des villages directement touchés par l’action de l’Union européenne. Il s’agit bien sûr d’un événement sportif majeur, mais aussi d’une occasion de découvrir des territoires et de les relier entre eux, illustrant une des priorités européennes historiques : la cohésion régionale. Pour cette édition 2018, nous vous proposons de découvrir des projets soutenus par l’UE tout au long des étapes du Tour de France.

 Des projets sur tout le territoire

Le Tour de France cycliste – du 7 au 29 juillet 2018 – permet aux concurrents, et avec eux aux spectateurs et téléspectateurs de France, d’Europe et du monde entier, de traverser des régions, des villes et des villages directement touchés par l’action de l’Union européenne. Il s’agit bien sûr d’un événement sportif majeur, mais aussi d’une occasion de découvrir des territoires et de les relier entre eux, illustrant une des priorités européennes historiques : la cohésion régionale.

Tout au long de la compétition, découvrez sur nos réseaux sociaux (Facebook(link is external)Twitter(link is external)Instagram(link is external)) des projets structurants financés par l’Union européenne et réalisés dans les territoires français traversés par le Tour de France. Par ces exemples, on se rend compte que l’Europe est souvent bien plus proche des territoires qu’on ne le pense.

Quelques exemples

  • Un fac-similé de la grotte Chauvet reproduisant fidèlement des peintures et gravures vieilles de 36 000 ans, a été financé à hauteur de 10 millions d’euros par l’UE ;
  • Le téléphérique de Brest a été financé à près de 30 % par des fonds européens ;
  • 35 millions d’euros de fonds européens ont soutenu la construction du Louvre-Lens, qui accueille près de 500 000 visiteurs par an.

Découvrez tous les projets sur notre dossier dédié, téléchargeable ici !